la question du paysage

07 décembre 2005

Alors que l'Université de Bourgogne entreprend un vaste programme d'aménagement de son territoire, l'atheneum a décidé de poursuivre son exploration artistique et culturelle autour La question du paysage. Interroger l'environnement et la place du corps dans l'espace modifie le regard et le comportement de ses pratiquants. Les formes artistiques offrent cette possibilité d'appréhender différemment l'espace. 

A cette occasion, Frédéric Lormeau, plasticien dijonnais,  a rejoint l'équipe de l'atheneum depuis la rentrée universitaire, comme artiste associé, pour développer ses projets plastiques et chorégraphiques sur la question du paysage et participer à la programmation et à la sélection d'artistes invités autour de cette thématique.

Ce blog est entièrement consacré à la thématique du paysage et retrace toutes les activités proposées durant cet événement.

Posté par atheneum à 11:17 - Commentaires [5] - Permalien [#]


06 juin 2005

Journées d'étude La Question du Paysage

   

journées d'études – la question du paysage
atheneum
Du vendredi 10/06 au samedi 11/06
La question du paysage rythme la programmation du centre culturel depuis un an, avec l’accueil de propositions artistiques et le soutien à des projets de création initiés par des artistes chorégraphes, plasticien, photographe, qui ont eu le désir de s’immerger dans le paysage singulier du campus, et de jouer avec son architecture et ses espaces, de questionner ses usages. Leurs cheminements avec les chercheurs et les usagers de ce campus ont été des étapes de travail. C’est pourquoi nous avons souhaité organiser un temps de rencontre public qui permette aux artistes, aux chercheurs, aux étudiants, à tout usager du campus comme au public urbain de croiser leurs recherches - qu’elles soient artistiques, sociologiques, historiques, littéraires, géographiques, économiques, urbanistiques - sur la fonction du paysage, son histoire, sa représentation, sa constitution, sa mobilité et ses usages.
Plusieurs universitaires ont accueilli ce projet avec intérêt, et nous les remercions chaleureusement de leur participation. Le programme définitif sera communiqué début mai, mais nous avons souhaité, dès à présent, présenter chacun d’entre eux et l’orientation de leur recherche sur ce thème.
télécharger le programme complet
télécharger une vidéo (format windows media 9)
Si ce projet vous intéresse, n’hésitez pas à nous contacter.

Ces journées sont organisées par le centre culturel et Frédéric Lormeau, artiste associé pour la saison.
entrée libre

Posté par atheneum à 10:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]

04 avril 2005

ATELIER / EUPHORIE, 3 et 4 mai 2005

ATELIER / EUPHORIE

workshop organisé par Frédéric Lormeau et Yoann le Claire
mardi 3 et mercredi 4 mai – en journée - sur rendez-vous

0 €,16 €, 32 € - sur inscription à l’atheneum 03 80 39 52 20

Un jour, une dame sortait du supermarché avec un carton sur la tête, ses bras se balançaient le long des hanches. J’ai soudain oublié d’entrer dans le supermarché pour flâner. Les objets ne tiennent pas sur la tête des Occidentaux. Je ne voulais plus rien d’autre que réussir à porter les choses avec la même élégance et retrouver les gestes d’une enfance qui n’était pas la mienne.

Les deux jours d’atelier sont destinés à découvrir, partager et expérimenter le port sur la tête.

Yoann le Claire,– locuteur

Parallèlement à ce projet d’Euphorie, Yoann Le Claire travaille comme responsable du service pédagogique du Frac des Pays de la Loire et écrit des textes pour des artistes.

Posté par atheneum à 10:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]

kiosque vidéo # 2, du 2 mai au 30 juin 2005

Dans le cadre de la « question du paysage » un premier Kiosque-vidéo présentait  onze regards de femmes témoignant d’une perception engagée sur des environnements où la présence du corps, qu’il soit intime ou politique, met en œuvre l’idée d’une perception multiple contribuant à un élargissement de la définition du « paysage ».

A cette « question du paysage », le « corps », à son tour, répond par la mobilité, la vitesse de perception, le rythme et ses ruptures, dans les traversées qu’il opère d’un territoire à l’autre. Comment peut-il faire se toucher des mondes différents, faire du paysage un territoire à parcourir, un passage débordant toute localisation fixe. C’est à partir de cet autre volet de la question que le kiosque vidéo n°2 entame une exploration où la déambulation, le déplacement ou le voyage donnent à l’image ses modalités de mise en mouvement… Par ailleurs, la rencontre sur le campus avec des chercheurs travaillant sur le paysage mobile ou sur la démarche témoigne d’une « créativité diffuse », et permet d’envisager d’articuler pour la programmation films d’artistes et documents d’étude scientifique.

Artistes (en cours de programmation) : Alexandra Chevilotte, Anne Fremy, Olivier Le Roi, Melik Ohanian, Anri Sala

Liste des vidéos d'artistes proposées lors du kiosque 1 :
vidéos de Elke Krystufek, Maider Fortuné, Florence Lazar, Erika Etangsalé, Clarisse Hahn, Delphine Kreuter, Anne Frémy, Cécile Paris, Christelle Lheureux, Mary Sue, Marylène Negro

plus d’informations et liste des artistes présentés : voir le site www.atheneum.fr

kiosque vidéo # 2

du 2 mai au 30 juin - de 10h à 17 h et les soirs de spectacles

entrée libre

Vernissage le lundi 2 mai à 17h avec une conférence de Yoann le Claire, locuteur

EUPHORIE - conférence

Euphorie vient du grec euphoria " force de porter ", de eu " bien " et pheirein  " porter ". De son étymologie à sa définition actuelle, Euphorie sert de prétexte à l’observation de plusieurs figures idéales ou dispersées dans l’histoire : les porteurs d’offrandes de l’Antiquité égyptienne, Newton sur les épaules de Descartes, Achille et la tortue, le danseur, l’ethnologue, l’archiviste…

Posté par atheneum à 10:26 - Commentaires [1] - Permalien [#]

appel à participation/"paysage originel"

Le campus universitaire de Bourgogne accueille sur son territoire des milliers de personnes dont les origines géographiques sont diverses. Chaque individu transporte mentalement un paysage originel, celui d’où il vient, celui où il a passé son enfance.

Derrière chaque visage, un paysage.

Dans le cadre d’une réflexion sur « la question du paysage », Frédéric Lormeau artiste associé au centre culturel de l’atheneum propose à l’ensemble des « habitants » ou « usagers » du campus de participer à la matérialisation visuelle de ce panorama international dont chacun détient une parcelle ignorée des autres.

Faites parvenir à l’atheneum une image de votre paysage originel (photographie, carte postale tout format, image multi-média) accompagnée de votre nom et de vos coordonnées.*

Les images seront référencées dans l’ordre chronologique de leur arrivée, et accrochées à touche-touche sur une ligne horizontale, au fur et à mesure, sur les murs de l’espace intérieur du centre culturel. Le flux régulier d’images modifiera quotidiennement la constitution de ce paysage communautaire durant un mois. L’espace du centre culturel affirmera à même ses murs sa vocation à refléter la dimension communautaire multiculturelle du campus.

Passé le temps d’exposition, tout visiteur de l’atheneum sera invité à décrocher un paysage de son choix, et à le faire enregistrer en laissant éventuellement ses coordonnées. Par cet acte, il se verra proposée la possibilité de rencontrer l’auteur de l’envoi (derrière chaque paysage, un visage) lors d’une entrevue. Leur échange à propos de ce paysage sera archivé et deviendra un élément de consultation en libre accès (un paysage à deux voix).

Une proposition pour insister sur la matérialité des lieux, l’histoire des personnes, comme un contrepoint à l’abstraction administrative des réseaux universitaires et artistiques. Une façon de renforcer la présence de la parole incarnée, faire d’une image de paysage un territoire de rencontres où se croisent les regards.

Une proposition de Frédéric Lormeau, artiste associé à l’atheneum

* Envois postaux, boîtes aux lettres à l’atheneum, à la Maison de l’étudiant, au Service des relations internationales.

* Envois mails atheneum-bourgogne.fr

Posté par atheneum à 10:19 - Commentaires [1] - Permalien [#]


07 janvier 2005

appel à projet / La question du paysage

 

 

www.paysage.canalblog.com

 

L'atheneum, centre culturel de l'Université de Bourgogne et Frédéric Lormeau, plasticien dijonnais associé à la programmation de la saison 2004/2005, lancent un appel à projet autour de La question du paysage.

Nous souhaitons provoquer et susciter des rencontres entre les disciplines autour de propositions artistiques. Frédéric Lormeau sera le « passeur » pour fédérer les recherches universitaires questionnant le paysage sous différentes entrées : historique, économique, musicale, géographique, etc.
 
Nous vous appelons tous à réagir, que vous soyez universitaires, chercheurs, doctorants, enseignants, étudiants, associations mais aussi professeurs du secondaire, responsables de structures, ..., à participer au projet et nous proposer différentes formes de collaborations.
 


Les prochains rendez-vous :

-         tout au long de l'année : feuilletons radiophoniques avec Frédéric Lormeau, diffusés sur Radio Dijon Campus (92.2)

-          9, 10 et 11 mars : "Peut-être/Dijon", création chorégraphique de Catherine Contour (dans le cadre d'Art Danse)

-         samedi 12 mars à 14h : rencontre avec Catherine Contour et Christian Rizzo (chorégraphes accueillis pendant le festival), Frédéric Lormeau et Frédéric Bonnemaison (directeur du festival Entre cour et jardins). Les trois artistes ont présentés leur travail dans le cadre du festival Entre cour et jardins, trois approches différentes qu'ils viendront partager et échanger.

-         à partir du 25 avril : "kiosque vidéo 2", programmation de vidéos d'artistes contemporains

-         à partir d'avril : workshop avec Frédéric Lormeau

-         juin : rencontres autour de La question du paysage en présence d'artistes et d'universitaires

 

Posté par atheneum à 11:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 décembre 2004

L'accueil de la chorégraphe Catherine Contour s'inscrit dans le projet artistique "La question du paysage" construit par l'atheneum, centre culturel de l'Université de Bourgogne et Frédéric Lormeau, plasticien associé pour la saison 2004/2005. Depuis plusieurs années, Frédéric Lormeau et Catherine Contour se croisent et s'accompagnent attentivement dans leurs démarches respectives. Ils échangent et partagent des temps d'expérimentations nourrissant leurs travaux et leurs recherches.  

PEUT-ÊTRE - DIJON (03/05)
- rendez-vous/mise en jeu -
proposé par catherine contour
les 9, 10 et 11 mars 2005
lieux et horaires variables sur le campus de dijon
atheneum 03 80 39 52 20
Tarifs : 5 € / 8 €

"corps/jardins/paysages" est un projet évolutif mené par la chorégraphe Catherine Contour.
Il se décline en plusieurs étapes : collecte de paroles à partir de la question du paysage, résidences invitant danseurs et sonographes, rendez-vous/mise en jeu adressés à des spectateurs dans des espaces intérieurs et extérieurs, films, installations et publications.

Art danse et l'atheneum s'associent pour accueillir une étape de ce projet. A l'issue d'une résidence à l'atheneum, la chorégraphe proposera différents rendez-vous/mise en jeu qui se dérouleront en journée ou en soirée, à l'atheneum et peut-être dans un autre espace du campus. Des temps invitant visiteurs, danseurs et sonographe à partager un espace où se tisseront présences, états de corps, danses, sons, paroles et paysages.   


catherine contour, artiste chorégraphique
Diplômée de l'Ecole nationale supérieure des arts décoratifs de Paris, le parcours de Catherine Contour est ponctué de rencontres déterminantes. En 1988, elle fonde l'association KOB afin de développer une réflexion et un travail sur le corps, l'écriture chorégraphique et ses lieux d'investigation, à travers des projets marqués par le nomadisme. Elle débute en 1990 une pratique d'autoportrait et initie en 1996 le projet "chambre - étapes chorégraphiques en chambres d'hôtels". Elle est artiste associée au TNT de Bordeaux pendant trois ans de 2000 à 2002.
Catherine Contour vit actuellement à Grenoble et poursuit différents projets dont le chantier
"Très très bien" sur les rapports corps/sons/architectures/choses et "corps/jardins/paysages".
Sur sa démarche singulière Laurence Louppe écrit :"En fait l'objet créé ne s'assigne aucune limite, ni dans le temps, ni dans l'espace. Il s'assimilerait plutôt à un vaste "corpus" polymorphe intégrant à la fois les lieux, les expériences, les intervenants, les spectateurs." (Art-Press n°281).

dont une étape est accueillie par le Festival Nouvelles Scènes Dijon en 1998.
la première étape publique "Autoportrait aux Jardins de Barbirey/2003" est créée à Barbirey dans le cadre du Festival Entre cour et jardins en 2003.  

Posté par atheneum à 16:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 novembre 2004

Frédéric Lormeau à la radio, « Portrait de Bourguignon » avec France Bleu Bourgogne

Posté par atheneum à 14:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

17 novembre 2004

du 17 novembre au 17 décembre 2004 : KIOSQUE VIDEO #1

vidéos de Elke Krystufek, Maider Fortuné, Florence Lazar, Erika Etangsalé, Clarisse Hahn, Delphine Kreuter, Anne Frémy, Cécile Paris, Christelle Lheureux, Mary Sue, Marylène Negro

Avec KIOSQUE VIDEO, l'atheneum inaugure une formule de rencontres régulières avec un pan important de la création contemporaine peu accessible en Bourgogne. Pour sa première édition, la programmation offre une sélection de vidéos faisant écho au colloque Création au féminin, initié par le Centre de recherches « image, texte, langage » de l'Université de Bourgogne (accueilli le 18 novembre 04 à l'atheneum), et constitue une première étape du projet "la question du paysage".

Frédéric Lormeau, artiste associé pour la saison 2004-2005, propose en complicité avec l'équipe de l'atheneum de croiser le regard d'un « autre » féminin. Les onze invitées réunies dans ce programme contribuent, par leurs œuvres, à baliser un paysage de la sensibilité contemporaine confrontée à une forme de dé-territorialisation. Elles appuient leurs regards sur des univers culturels mixant les repères et les codes de lecture de l'espace et du temps et sur des mondes clos tels que l'atelier de l'artiste, l'hôpital, l'appartement ou bien encore le zoo, devenus laboratoires de recherche identitaire. Des images de corps et de paysages, écartelés entre discours documentaires et artistiques, des corps qui, capturés « à l'approche», se confient à des regards de femmes.

Posté par atheneum à 16:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 novembre 2004

2ème témoignage dans « l'oreille au poste » (radio campus) avec madame koffi

Posté par atheneum à 12:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]